VILLAGE MÉTIERS

Métiers et spécialités des armées

Devenir militaire : pourquoi pas vous ?

La nouvelle campagne de recrutement de l’armée de l’air est en cours : plus de 3 400 postes par an ouverts aux jeunes de 16 à 30 ans, du niveau 3ème au niveau BAC+5, avec ou sans expérience professionnelle et dans plus de 50 métiers. 

Venez rencontrer des conseillers et spécialistes accompagnés de leur matériel au sein du village « métiers ».

pilote-navigateur-chasse-métier-armée
Pompiers-de-l-air-metier

écoles et formations


L’École des Pupilles de l’Air de Grenoble

Installée près de Grenoble, l’EPA est le lycée de Défense de l’armée de l’air. Il réunit un collège, un lycée, une classe préparatoire à l’enseignement supérieur et des classes préparatoires aux grandes écoles. L’EPA accueille près de 700 élèves issus de tous les milieux sociaux et présente un taux de réussite au-dessus de la moyenne de l’académie.

L’École d’Enseignement Technique de l’Armée de l’Air 722 de Saintes

L’EETAA 722 prépare sur deux ans les promotions de jeunes engagés à une carrière de sous-officier ou militaire du rang. Elle propose cinq diplômes différents puis à l’issue les bacheliers rejoignent une école de spécialisation de l’Armée de l’Air avant de recevoir une affectation.

L’École de Formation des Sous-officiers de l’Armée de l’Air de Rochefort

Le sous-officiers de l’armée de l’air sont formés à l’EFSOAA sur la base aérienne de Rochefort. Véritable hub de la formation, l’EFSOAA est en particulier le pôle unique de formation à la maintenance aéronautique de la Défense. C’est également l’école de formation pour de nombreuses autres spécialités d’aviateurs.

L’École de l’air de Salon-de-Provence

L’École de l’air forme l’ensemble des officiers de l’armée de l’Air. La formation permet d’acquérir des compétences de combattant et de chef militaire, d’expert au milieu aéronautique et aérospatial mais aussi la transmission de valeurs éthiques et morales indissociables de l’état d’officier. L’instruction dispensée conduit à la délivrance de diplômes académiques reconnus (diplômes d’ingénieur ou niveau Master).

Les spécialités mises en oeuvre par des aviateurs


Fusiliers de l’air et maîtres-chiens

Regroupés au sein des Escadrons de Protection (EP), les Fusiliers de l’air ont pour fonction la protection des bases et sites de l’armée de l’air en France et à l’étranger. Ils servent également à défendre les points stratégiques tels que les sites nucléaires et les aéroports. Ils disposent en outre d’unités de commandos parachutistes de l’air.

Pour réaliser ces missions des équipes cynophiles sont également mobilisées. Le maître-chien forme un tandem complice avec son animal qu’il a dressé pour patrouiller, pister et détecter.

Pompiers de l’air (BAFSI)

Regroupés au sein des Escadrons de Sécurité Incendie et de Sauvetage (ESIS), les pompiers de l’air sont des militaires de l’armée de l’air, spécialisés en sécurité incendie et en sécurité nucléaire. Ils sont appelés à assurer la sauvegarde préventive du personnel, des aéronefs et des installations de la base aérienne.

Contrôleurs aériens

Le contrôleur aérien assure la régulation des mouvements d’aéronefs sur les aérodromes militaires et leurs zones d’approches depuis la tour de contrôle de terrain (dialogue avec les équipages, guidage radar lors de mauvaises conditions météorologiques…)

Des spécialistes défense sol-air seront également présents.

Mécaniciens

Les mécanicien avion de l’armée de l’air ou mécanicien avionique est chargé de la mise en œuvre, de l’entretien et de la réparation des certains ensembles (avions, hélicoptères, drones). Il veille à l’entretien et la réparation des autres équipements électriques et électroniques de pilotage, navigation, contrôle, détection, télécommunications…

Renseignement

Le renseignement d’intérêt militaire donne les informations opérationnelles utiles à la progression des unités sur un théâtre d’opérations. Données géographiques, matérielles, humaines, politiques etc forment l’agrégat de la recherche des spécialistes, officiers, sous-officiers et militaires du rang.

Gendarmerie de l’air

La gendarmerie de l’air est une formation spécialisée de la gendarmerie nationale, placée, pour emploi, auprès du chef d’état-major de l’armée de l’air. Trois types de missions sont assignés à la gendarmerie de l’air : la sûreté-protection du domaine air, le conseil aux autorités et les missions de police militaire.

Les services inter-armées


Le Service de santé des armées

La mission du Service de santé des armées est d’assurer en toutes circonstances le soutien médical des forces armées (terre, air, marine) et de la gendarmerie en métropole comme sur les théâtres d’opérations.

Le Service des essences des armées

Le service des essences des armées est l’opérateur pétrolier du ministère des armées. Le SEA achète, transporte, stocke et distribue les carburants nécessaires aux forces françaises, partout où elles sont présentes.

Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information

Créée pour répondre aux besoins des forces, la DIRISI est l’opérateur unique des systèmes d’information et de communication de la Défense.

Les centres de recrutement AIR, Terre et marine seront présents

SUIVEZ LE MEETING SUR LES Réseaux