766 KM : SUIVEZ LE CAPORAL-CHEF FLORIAN LORS DE SA COURSE SOLITAIRE CAZAUX-PARIS !

Le caporal-chef Florian Carabas s’est engagé dans une action exceptionnelle, sportive et solidaire au profit de la FOSA à compter du 1er octobre, jusqu’au 16 novembre.

Florian va courir une course solitaire au départ de Cazaux, jusqu’à Paris, pour un total de 760 km en 16 jours ! Le caporal-chef a soigneusement préparé son parcours, pour se reposer et reprendre son énergie en autonomie, ou dans différentes bases aériennes qui se trouvent sur son chemin.

Dans cet article vous pourrez suivre en direct l’avancée et les nouvelles de Florian jusqu’à son arrivée prévue sur Paris le 16 novembre.

Des cagnottes disponibles sur ces liens sont mises en place dans l’objectif de le soutenir ainsi que la FOSA :

Cagnotte Leetchi

Cagnotte Le Pot Solidaire

N’oubliez pas de suivre et soutenir le caporal-chef Florian sur sa page Facebook !

 

PARCOURS CAZAUX-PARIS :

J1 – 31 octobre : Après 60 km depuis la Base Aérienne 120 Cazaux, le caporal-chef Florian est arrivé sur la Base aérienne 106 Bordeaux !

J2 – 1er novembre : Florian repart en direction de la Base aérienne 709 Cognac-Châteaubernard pour sa deuxième étape.

J3 – 2 novembre : Florian a atteint sa deuxième étape avec succès !

J4 – 3 novembre : ce matin, Florian repart vers la Base Aerienne 722 Saintes.

J5 – 4 novembre : 3e étape réussie : Florian a atteint la Base Aerienne 722 Saintes !

J6 – 5 novembre : Fraîchement reparti ce matin vers 8h30, le caporal-chef se dirige aujourd’hui vers la Base aérienne 721 Rochefort.

Ce même jour, Florian a atteint la Base aérienne 721 Rochefort. 4e étape accomplie !

J7 – 6 novembre : A la suite de 5 jours de courses sous la pluie et d’efforts assidus, le caporal-chef Florian comprend qu’il a besoin de se reposer. Après quelques minutes de réflexion sur la situation, il prend la décision de consacrer une journée au soin de ses blessures, et à la récupération d’énergie. La course passe de 760 à 700 kilomètres. Courage Florian, nous sommes avec vous !